pourpier

Qu’est-ce que le pourpier ?

Le pourpier est une plante qui provient d’Afrique, et qui a été introduite en Europe au XVIè siècle. Il pousse sur les sols secs et calcaires, même très caillouteux. Le pourpier semble avoir un effet régulateur sur la formation de pierres ; il aide à lutter contre le développement des maladies du sol telles que la calcaire ou encore la soude nitrique qui peuvent rendre le terrain inutilisable…

Comment manger le pourpier ?

Le pourpier est une plante à tige, aux feuilles coriaces et ovales. Sa fleur jaune apparait en été ou en hiver selon l’endroit. Les graines sont petites et rondes ; on peut les moudre à la machine à café pour en faire une poudre.

Le pourpier se consomme cru dans les salades, ou cuit à la vapeur, à l’étouffée ou même sauté. Il est excellent et très riche en vitamines (A, C et B) et en sels minéraux (calcium, fer, potassium).

Le pourpier est également utilisé en cuisine crue ou cuite. Les feuilles peuvent être consommées crues dans les salades, elles ont un goût légèrement sucré et d’ailleurs elles sont utilisées en pâtisserie (ici, en France).

L’utilisation culinaire du pourpier remonte à l’Antiquité (il était utilisé par les Égyptiens). Son nom viendrait de la région lyonnaise : le « porc » y est un synonyme de « pour » et le « pierre » désigne les feuilles.

Comment semer le pourpier ?

Le pourpier se sème en automne, comme les plantes à feuilles persistantes. Il est important de le faire avant que la pluie ne vienne rafraîchir le sol (en général d’octobre à novembre). Les semis peuvent se faire au jardin, mais comme la plante demande un sol sec et bien drainé, il est préférable de le semer dans des pots ou directement sur les pierres.

Pourquoi planter du pourpier ?

Le pourpier attire les oiseaux et les insectes pollinisateurs. Le pourpier se plaît dans un sol bien drainé (sableux), humide mais pas trop, avec une exposition ensoleillée. Il peut être sous forme de bouture près du mur extérieur, en pot ou directement semé dans le jardin.

Quand récolter le pourpier ?

Les feuilles du pourpier peuvent être récoltées toute l’année, mais elles sont plus tendres en automne où leur goût est plus sucré. Le pourpier se mange frais à la saison froide comme en été, cru dans les salades. On peut aussi le consommer cuit à la vapeur ou en soupe (en bouillon).

Comment cueillir son pourpier ?

Pour récolter ses feuilles de pourpier, il faut commencer par retirer les tiges, puis effeuiller la plante en faisant attention à ne pas arracher d’éventuelles graines qui pourraient se trouver sur l’extrémité des feuilles.

La cueillette du pourpier sert aussi à préserver la plante. Si les feuilles et les tiges sont régulièrement coupées, la floraison se renouvelle plus facilement.

Le pourpier (Portulaca oleracea) est une plante annuelle qui pousse rapidement, à croissance végétative rapide. Les tiges sont rampantes, les feuilles charnues et ovales, de couleur vert foncé. La fleur est jaune et solitaire, elle apparaît à l’aisselle des feuilles. Le fruit est une capsule qui contient de nombreuses graines.

Le pourpier est une plante qui pousse rapidement, à croissance végétative rapide. Les tiges sont rampantes, les feuilles charnues et ovales, de couleur vert foncé. La fleur est jaune et solitaire, elle apparaît à l’aisselle des feuilles. Le fruit est une capsule qui contient de nombreuses graines.

Le pourpier aime les jardins secs et bien drainés car il déteste la pluie en été ! Il est facile à cultiver, se multiplie rapidement et est une bonne plante pour les débutants en jardinage. On le trouve souvent dans les potagers car il est excellent en cuisine, notamment en salade.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.