Pollinisateurs et compagnons de plantation – Les clés d’une bonne récolte


Les pollinisateurs peuvent faire ou défaire une récolte

L’une des principales raisons pour lesquelles tant de personnes, et en particulier les agriculteurs, s’inquiètent de la diminution des populations d’abeilles et de papillons est qu’un aliment sur trois que nous mangeons doit être produit par un pollinisateur. Un énorme 90 % des plantes à fleurs du monde ont besoin des abeilles pour pouvoir se reproduire et produire des graines ou des fruits. Si vous vous dites que vous n’aimez pas manger de fruits et de légumes, pensez que les cultures fourragères comme la luzerne et le trèfle, qui servent à nourrir les vaches, les porcs et les poulets, ont également besoin de pollinisateurs pour produire des graines et se reproduire.

Si vous cultivez l’un des produits suivants dans votre jardin, vous devrez faire appel aux abeilles pour produire ou améliorer le rendement : tomate, poivron, fraise, aubergine, concombre, courge, courgette, citrouille, haricot, pastèque, pastèque musquée, framboise, mûre, myrtille, pomme, cerise et pêche. Remarquez que ce sont toutes des plantes qui produisent un fruit, une baie ou un légume.

Les plantes que nous mangeons pour leurs feuilles, leurs racines ou leurs fleurs non développées n’ont pas besoin d’être pollinisées par les abeilles. Il s’agit notamment des légumes verts à feuilles, des herbes, des choux, des brocolis, des choux-fleurs, des choux frisés et des plantes à racines comme les pommes de terre, les carottes, les oignons, l’ail, les radis et les betteraves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *