caigua

11 légumes antillais et d’Amérique latine à découvrir et à déguster

Voici 11 légumes des Caraïbes et d’Amérique latine à rechercher lors de vos prochaines courses ou commandes en ligne. Si vous vous lassez de la routine, vous aimerez peut-être découvrir des légumes qui peuvent être exotiques pour nous, mais qui sont des piliers de la cuisine d’Amérique latine et du Sud, ainsi que des Caraïbes.

De nombreux légumes originaires des climats chauds d’Amérique latine et des Antilles sont très différents de la laitue, des tomates, du maïs, etc. que l’on trouve habituellement dans les épiceries et les marchés agricoles en métropole. 

Les agriculteurs cultivent leurs potagers toute l’année dans les régions à climat chaud des Caraïbes et de l’Amérique latine. Cela permet de prolonger la saison de croissance et de réchauffer le sol, ce qui favorise la germination.  

Les racines et les tubercules sont assez courants dans ces régions et sont considérés comme des légumes tropicaux. Ils ont besoin d’une humidité et d’un drainage adéquats pour pousser. En plus d’être super savoureux, ils sont riches en vitamines, minéraux et glucides, ce qui donne aux consommateurs une énorme source d’énergie alimentaire peu coûteuse.

Il existe actuellement une abondance de légumes des Caraïbes et d’Amérique latine disponibles en France. La liste suivante comprend les légumes Antillais et latino-américains les plus susceptibles d’être trouvés dans votre supermarché local. 

CAIGUA

La caigua, ou cyclanthera pedate, est une plante herbacée tropicale originaire d’Amérique du Sud. Bien que la vigne soit connue pour ses petits fruits, les pays, surtout dans la région des Andes, la considèrent comme un concombre et l’appellent par d’autres noms, comme achojcha et gourde pantoufle.

La caigua est un légume très apprécié, non seulement pour son délicieux goût de concombre et de haricot vert, mais aussi pour ses nutriments. Les Péruviens apprécient particulièrement la caigua, qui est considérée comme l’un des absorbeurs de graisse les plus puissants et les plus naturels.

La caigua contient très peu de calories, donc si vous êtes à la recherche d’aliments diététiques, ce légume est fait pour vous ! Il existe de nombreuses façons de la déguster : à la vapeur, au four, frite, crue, farcie, et même dans les soupes.

CALLALOO

Le callaloo, également connu sous le nom d’épinard chinois ou de chou frisé indien, est un légume vert à feuilles, ressemblant à un épinard, originaire d’Afrique de l’Ouest et servi dans diverses îles des Caraïbes, notamment en Jamaïque et à Trinidad. Le callaloo – tant le légume que les variations du plat du même nom qui le met en vedette, a une longue histoire dans les îles des Caraïbes, où il a fait son apparition dans les années 1600. 

Le callaloo pousse sur la plante amarante, une culture extrêmement prolifique, ce qui explique pourquoi beaucoup la considèrent comme un super aliment. Bien qu’il ressemble aux épinards, le callaloo a un goût assez différent. Il est légèrement amer avec une note de noisette que beaucoup de gens apprécient. Sans oublier qu’il regorge de vitamines A, B et C, et qu’il est riche en fibres, en fer, en potassium et en calcium

Une façon simple de le préparer : Retirez les feuilles mortes et les tiges dures, puis rincez-la bien. Faites bouillir une grande casserole d’eau salée et faites cuire le callaloo pendant 5 à 10 minutes, jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ce légume-feuille peut également être consommé cru dans les salades, par exemple. Veillez à bien le rincer pour éliminer tous les grains !

Recettes :

  • Callaloo jamaïcain
  • Haricots noirs et callaloo épicés, riz à la noix de coco et plantain

CHAYOTE

La chayote, également appelée mirliton et choko, est une variété de courge verte qui fait partie de la famille des cucurbitacées. À l’époque de l’échange colombien, la chayotte était l’un des nombreux aliments introduits dans l’Ancien Monde. Peu après, elle s’est répandue dans d’autres régions des Amériques, où elle est devenue un élément de la cuisine latino-américaine.

La chayotte a une saveur douce, semblable à celle du concombre, et une peau comestible pas si tendre que ça, qu’il faut jeter avant de la manger. Une fois cuite, la chayotte peut être manipulée comme n’importe quelle autre courge.

Vous pouvez également manger le légume cru en le coupant et en l’ajoutant aux salsas ou aux salades avec un soupçon de jus de citron vert. Quelle que soit la façon dont vous choisissez de le manger, vous absorbez toute la vitamine C qu’il contient.

Recettes :

  • Salade de chayotte
  • Salsa à la chayotte et au citron vert

JÍCAMA

Ce légume ressemblant à une pomme de terre est une racine au goût subtilement sucré, à la peau papillaire brun doré et à l’intérieur blanc amidonné. Le jicama est originaire du Mexique, mais il s’est répandu dans d’autres régions chaudes, comme Porto Rico, Hawaï et le sud-ouest des États-Unis.

Le goût du jicama cru ressemble à un croisement entre la pomme de terre crue et la châtaigne d’eau, mais il est un peu plus juteux et plus sucré. C’est un légume fantastique à incorporer dans les plats qui ont besoin d’un peu plus de saveur et de texture, y compris toutes sortes de salades – même les salades de fruits. Si vous recherchez une frite plus exotique, essayez de préparer des frites de jicama sur la cuisinière ou dans un four chaud, comme vous le feriez pour d’autres légumes rôtis.

Recettes :

  • Frites de jicama au four
  • Salade de jicama

OCA

L’Oca, parfois appelé « la culture perdue des Incas », est une alternative dynamique et légèrement acidulée à la pomme de terre commune. Ce légume est un tubercule vivace originaire d’Amérique du Sud, et on peut maintenant le trouver dans le Nord-Ouest du Pacifique.

Crue ou légèrement cuite, l’oca est croquante, avec une chair ferme, juteuse et croquante. Rincez-la bien et coupez-la en tranches pour ajouter un soupçon de saveur citronnée à vos salades préférées. Au Mexique, l’oca est souvent consommé cru, en arrosant les tranches d’un peu de sel et de jus de citron.

Plus la cuisson est longue, plus le légume devient féculent et commence à ramollir, comme la chair d’une pomme de terre bouillie. C’est la façon traditionnelle dont les indigènes de la Cordillère des Andes aiment le préparer. Si vous souhaitez déguster l’oca de la même manière, il suffit de le couper en tranches épaisses et de l’ajouter aux ragoûts et aux soupes.

Recettes :

  • Ragoût végétalien d’oca aux cacahuètes et au chou frisé
  • Salade d’oca et de chou frisé

POMME DE TERRE POURPRE PÉRUVIENNE

Ces magnifiques pommes de terre d’un violet profond sont originaires du Pérou et de la Bolivie. Elles sont arrivées en Europe au XVIe siècle par l’intermédiaire de marins espagnols qui les ramassaient pour leurs longs voyages. Aujourd’hui, elles sont cultivées et consommées dans toute l’Amérique du Sud, l’Amérique du Nord et l’Europe.

Les pommes de terre violettes péruviennes peuvent sembler très différentes des pommes de terre blanches, mais en réalité, elles ont un goût similaire. L’une des grandes différences entre les deux est que les pommes de terre violettes contiennent deux à trois fois plus d’antioxydants que les pommes de terre blanches ou jaunes, ce qui prévient les risques de maladies chroniques.

Comme la seule différence entre ces pommes de terre et les pommes de terre ordinaires est leur couleur, il suffit de les préparer comme n’importe quelle autre pomme de terre. Ma préférée est une salade de pommes de terre tricolores et de roquette, dont vous trouverez le lien ci-dessous.

Recettes :

  • Salade de pommes de terre tricolores et roquette
  • Soupe aux pommes de terre violettes rôties et au chou-fleur

RACINES DE TARO

La racine de taro est un légume-racine amidonné, cultivé en Asie. La racine a une peau extérieure brune et une chair blanche parsemée de taches violettes. Elle est originaire d’Asie du Sud-Est et d’Inde. Au fil des ans, elle est devenue un aliment de base dans les régimes alimentaires de cette région et a été largement adoptée dans les Caraïbes.

Le taro a un goût agréablement sucré et noiseté qui ressemble à celui de la patate douce. Il a des notes subtiles de vanille et un goût floral, ce qui en fait une saveur populaire en Asie pour le thé à bulles, la crème glacée et le halo-halo, un dessert froid philippin populaire. En plus de son goût délicieux, la racine de taro peut aider à contrôler la glycémie et à perdre du poids.

Profitez de la polyvalence de la racine de taro à la maison en la faisant bouillir et en l’écrasant, en la faisant sauter ou en la faisant rôtir.

Recettes :

  • Gâteau au taro violet végétalien
  • Smoothie végétalien crémeux et divin au taro

ULLUCO

L’ulluco, semblable à l’oca, est une plante à tubercules originaire de la région andine d’Amérique du Sud. C’est l’une des racines les plus cultivées et les plus importantes économiquement en Amérique du Sud, après la pomme de terre.

Sa texture est plus ferme que celle de la pomme de terre et elle se décline en plusieurs couleurs vives – fuchsia, orange, jaune et vert. Son goût peut être décrit comme une combinaison de betterave et de pomme de terre avec des notes subtiles de beurre et de noix. Ne jetez pas les feuilles ! Les feuilles de la plante ulluco sont également comestibles et peuvent être utilisées comme des épinards.

L’ulluco peut être consommé cru ou cuit, le cuit étant le plus courant. La plupart des gens aiment l’ulluco parce que, comme le jicama, sa texture croustillante reste même après la cuisson en raison de sa forte teneur en eau. Faites bouillir ou frire l’ulluco et dégustez-le comme plat d’accompagnement !

YACÓN

Le yacón, également appelé pomme de terre péruvienne, est une racine extraite de la plante yacón, un parent du tournesol des hautes terres. Originaire de la Cordillère des Andes en Amérique du Sud, elle est maintenant cultivée dans le Nord-Ouest du Pacifique.

La racine a un goût croquant et sucré, semblable à celui du jícama. Le yacón peut même avoir une note florale, rappelant la violette. Outre la consommation de la chair, un sirop de couleur ambrée peut être extrait de la racine et utilisé comme édulcorant alléchant et peu calorique.

Il existe de nombreuses façons de préparer le yacón : à l’étouffée, râpé dans une salade, en cubes, etc. Si vous avez envie de quelque chose de salé, ajoutez-le aux salades ou aux sauces. Si vous avez envie de quelque chose de sucré, considérez-le comme une pomme douce, mordez dedans et savourez !

Recettes :

  • Salade de yacon, chou frisé et agrumes
  • Yacon rôti avec feta, chili et citron vert 

L’igname

L’igname est un tubercule originaire d’Afrique. En 1999, il existait plus de 600 variétés, dont 95 % sont cultivées sur leur terre natale, l’Afrique. Aujourd’hui, on en trouve dans la plupart des régions tempérées et tropicales, y compris en Amérique latine et en Amérique du Sud.

L’igname ne doit pas être confondue avec la patate douce, car les deux ne sont pas apparentées, même de loin. La peau de l’igname ressemble un peu à de l’écorce d’arbre, tandis que celle de la patate douce est plus lisse et d’un brun rougeâtre.

Par rapport aux patates douces, les ignames sont plus sèches, plus amidonnées et moins sucrées, avec une saveur qui peut facilement être modifiée selon le mode de cuisson.

Malgré leurs différences, les ignames peuvent être préparées de la même façon que les pommes de terre et les patates douces. Elles sont excellentes dans les soupes et les ragoûts, où elles peuvent absorber d’autres saveurs. Quelle que soit la façon dont vous les préparez, les ignames vous apporteront beaucoup de fibres, de potassium et d’autres nutriments.

Recettes :

  • Ignames confites végétaliennes
  • Ignames deux fois cuites au four 

YUCCA

Le yucca, également connu sous le nom de manioc, racine de tapioca, manioc, etc. est un légume-racine. Il pousse dans les climats subtropicaux, comme en Amérique du Sud, au Mexique et dans les Caraïbes, son pays d’origine.

La racine de yucca ressemble visiblement à la patate douce à l’extérieur et a une saveur douce, sucrée et presque de noix avec une texture crémeuse, blanche et granuleuse, presque similaire à celle de la pomme de terre. Bien qu’ils puissent sembler similaires, une grande différence entre les deux est que le yucca contient plus de calories, de protéines et de glucides, ce qui le rend idéal pour les personnes athlétiques et actives.

Si vous souhaitez préparer le yucca de la même manière que les Caribéens et les Latino-Américains apprécient ce succulent légume-racine, faites-le bouillir et accompagnez-le d’une sauce à l’ail ou faites-le frire pour obtenir des frites de yucca.

Recettes :

  • Yucca avec sauce à l’ail
  • Frites de yucca croustillantes au four

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.