10 questions avant d’investir dans une serre innovante


La planète est dans vos pensées, et vous vous demandez comment améliorer votre impact écologique et manger mieux ? Nous avons la solution : investir dans une serre innovante. Ce n’est pas une décision que vous prenez à la légère. C’est un projet à long terme. Mais nous sommes là pour répondre à vos questions. Nous vous aidons à y voir clair avec les 10 questions que vous devez vous poser avant de faire le grand saut (nous ne parlons pas des cuves d’aquaponie, bien sûr).

Une serre familiale dans le jardin d'un pionnier
Une serre familiale dans le jardin d’un pionnier

Cultiver dans une serre innovante, combien de temps cela prend-il vraiment ?

Tout le monde peut commencer à cultiver dans une serre connectée. Que vous ayez des connaissances ou non, l’accompagnement agronomique inclus vous permet de passer un minimum de temps. Nous estimons que l’entretien hebdomadaire prend une à deux heures par semaine, en période de  » croisière  » (hors grand nettoyage semestriel).

Concrètement, l’entretien régulier consiste à :

  • Vérifier les paramètres clés (température, pH, etc.) et l’état des plantes.
  • Nettoyer le filtre du bassin (environ 10 minutes)
  • Vérifiez le niveau d’eau et remplissez-le si nécessaire
  • Préparez / arrosez vos semis et plantez vos nouvelles plantes
  • Remplir le distributeur de nourriture pour poissons
  • Récolter
  • Facultatif : partagez vos résultats avec la communauté Pioneer

En contrepartie, ce que vous ne ferez pas :

  • Creuser le sol
  • Désherber
  • Chasser les escargots et les limaces dès qu’il pleut
  • Arroser ses plants de tomates tous les soirs d’été
  • Faire la queue au supermarché pour payer ses courses
  • Un voyage de 20 à 30 minutes chaque semaine pour remplir votre garde-manger.

Et enfin, vous vous retrouverez à marcher avec plaisir dans votre serre tous les jours. Vous admirerez cette nature incroyable qui fait pousser vos plantes.

La serre est-elle résistante au vent, à la grêle et aux intempéries ?

Nos serres existent depuis plusieurs décennies et sont conçues pour résister aux caprices de la météo. Composées de bois, d’aluminium et de verre Securit aussi solide qu’un pare-brise, nos serres peuvent résister à des vents allant jusqu’à 140km et à de gros grêlons. Suite aux orages de grêle de juin-juillet 2021 et 2022, aucune casse n’a été signalée. On ne peut pas en dire autant des potagers attenants, qui ont malheureusement été ravagés par des grêlons de la taille d’une palme.

Quant à la neige… pas de problème. Du Haut Doubs français au Québec, nos utilisateurs continuent de cultiver sous serre en plein hiver et sous des mètres de neige. Si nécessaire, vous pouvez installer un poêle à granulés pour maintenir la serre hors gel et/ou des éléments chauffants dans les cuves pour assurer le confort des poissons (plus facile que de leur faire enfiler une doudoune n’est-ce pas !).

Une serre Myfood en hiver, sous un manteau de neige.
Une serre Myfood en hiver, sous un manteau de neige.

Qu’est-ce qui pousse en hiver ?

En été, bien sûr, tout est plus facile. Tomates, aubergines, concombres, melons… Mais que mange-t-on en hiver ? Des fruits et légumes de saison, bien sûr.

Pommes de terre, poireaux, laitue, épinards, choux, blettes, céleri, mache, fenouil, moutarde, échalotes…

Nous vous proposons également des recettes pour rendre ces légumes encore plus appétissants pour vos enfants (ou celui qui vit encore en vous).

Pour garantir votre récolte en juin comme en décembre, nous vous proposons également des adaptations qui vont de l’utile à l’indispensable, selon votre région : poêle à granulés (pour maintenir la serre hors gel, pas pour faire pousser des tomates en décembre !), plaques isolantes pour les murs nord, éclairage horticole à LED.

Mon terrain est-il adapté ?

Cela dépend de votre orientation et de votre région. De manière générale, nous vous conseillons de placer votre serre en verre au sud, où elle bénéficiera d’un maximum d’heures d’ensoleillement, notamment en hiver. La serre doit donc être placée dans un endroit bien éclairé, accessible et non inondable (en amont de tout écoulement d’eau).

Une alimentation électrique monophasée de 220V doit être prévue à l’emplacement de la serre, le gainage, le câblage ou la tranchée étant spécifiquement conçus pour une utilisation en extérieur.

De l’eau doit être disponible dans la zone d’installation de la serre pour remplir les bassins. C’est une bonne idée d’utiliser autant d’eau de pluie que possible pour le fonctionnement de la serre (nous proposons des collecteurs d’eau en option).

Enfin, vous devez choisir un site avec un sol plat, ou le niveler pour installer la serre.

Si vous avez besoin de prendre une décision plus détaillée, ne vous inquiétez pas, notre équipe est à votre disposition pour définir l’emplacement exact de la serre dans votre espace (jardin, terrasse, toit plat ou même place de parking).

Qui l’installe ?

Nous, bien sûr… ou vous. C’est vous qui décidez.

En fonction de votre envie, de votre temps, de vos compétences en bricolage… Globalement, nous proposons un service d’installation par nos monteurs, qui peut prendre de 1 à 3 jours selon la taille de la serre choisie et le niveau d’équipement.

Depuis le premier confinement, nous fournissons également des notices de montage et surtout de nombreux tutoriels vidéo pour vous permettre de monter vous-même votre serre. Et vous savez quoi ? Cela se passe toujours bien. Cela vous prendra peut-être un peu plus de temps que nos installateurs professionnels, mais vous serez fier de l’avoir montée !

Auto-installation ou installation par nos monteurs… à vous de choisir.

Les équipes de Myfood installant une serre chez un pionnier
Les équipes Myfood installent une serre chez un pionnier.

Et si je pars en vacances, que se passe-t-il ?

Il ne se passe rien. Eh bien, tout ! Rien à faire pour vous, car la serre fait tout par elle-même et continue à courir avec des poissons et des vers.

En été, il serait bon de demander à un voisin sympathique de venir vérifier le niveau d’eau et de remplir un peu les réservoirs et les étangs, une fois par semaine environ. Espérons qu’ils ne récolteront pas pour vous. Mais vu la vitesse à laquelle les plantes poussent, il n’est pas garanti que ce gentil voisin résiste… Vous êtes prévenus.

En hiver, franchement, rien à faire. Vous pouvez partir pendant 2 ou 3 semaines et dormir tranquillement. Quand vous revenez, vous pouvez récolter tout ce qui a poussé et simplement effectuer l’entretien habituel.

Il ne fait pas trop chaud en été ? Froid en hiver ?

La serre est conçue avec un système de ventilation et d’aération pour optimiser la température et l’humidité. Oui, il fait chaud en été, mais pour que les tomates poussent, c’est mieux. Et il ne fait toujours pas aussi chaud qu’en plein champ, en plein soleil. La structure bioclimatique, le toit en verre cathédrale, les ouvertures automatiques, la ventilation, la toile d’ombrage professionnelle et l’option de brumisation sont tous là pour empêcher les plantes de surchauffer. Et l’arrosage continu fait en sorte que vos fruits et légumes ne meurent jamais de soif.

Tout cela en économisant 90% d’eau par rapport à un potager.

Une serre sous le ciel bleu de l'été
Une serre sous le ciel bleu d’été

Est-ce que je vais vraiment réussir à faire pousser des légumes ?

Oui, oui, et oui.

C’est pourquoi le projet Myfood a été lancé. Plus de la moitié de nos utilisateurs n’ont pas la main verte ou n’ont jamais jardiné. Tous nos utilisateurs ont bénéficié et bénéficient encore de notre soutien agronomique et communautaire. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que chaque Pionnier peut échanger quotidiennement des informations avec nos agronomes internes et d’autres Pionniers via un réseau social dédié. Une hésitation, une question, un doute… il suffit de demander et une personne plus expérimentée vous guidera. Avec plus de 800 utilisateurs en 2022, il y a toujours quelqu’un de disponible et de passionné pour partager une réponse, un exemple en photo, une recette pour vous inspirer…

Dois-je faire une déclaration de travaux ?

Pour une serre municipale de moins de 5m², pas besoin. Pour notre taille de 22m², c’est nécessaire. Il n’est absolument pas nécessaire de demander un permis de construire. Nos équipes se chargent pour vous de cette formalité et s’assurent que votre installation respecte les contraintes d’urbanisme de votre ville.

Quelle est la rentabilité ?

Absolument.

En règle générale, une serre est amortie en cinq à sept ans. Compte tenu de l’inflation croissante sur les fruits et légumes et de l’augmentation des prix de l’énergie, ce délai devrait être encore plus court, surtout si vous aimez les fruits et légumes qui ont bon goût et qui sont cultivés sans pesticides.

Si vous voulez entrer dans le détail et calculer par vous-même, retrouvez notre article dédié ici :

Il est peu probable qu’un investissement dans une voiture, une piscine, une véranda… soit rentabilisé aussi rapidement.

Alors, quand commencerez-vous à faire pousser des légumes directement sur votre terrain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *